Le propriétaire de cette maison a souhaité donner à l’étage un coup de jeune. Il voulait surélever la toiture, dégager totalement l’espace et voir la structure porteuse du toit. Le choix de la charpente traditionnelle était donc une évidence et celui du chêne venait parfaire le projet. Après démontage de l’étage et élévation des murs par le maçon, la nouvelle charpente a été mise en place.

 

 

 

 

 

La toiture 2 pans avec des pignons et murs de refend en parpaings est devenus un 4 pans soutenus par 6 fermes latines et 2 fermes-noues ; le tout en chêne raboté fournis par la scierie Lenoir et taillé à la main par DMEBA.